dimanche 10 juin 2007

Cuisine Fraich'Attitude 5è : Pique Nique Ludique

Cuisine Fraich'Attitude

Pour clore la Semaine Fraich'Attitude en beauté, RDV à 10h45 devant le Marché Saint Quentin à Paris pour mon 5è cours de Cuisine Fraich'Attitude. Comme d'habitude je suis en peu en avance et je flanne dans le quartier en attendant. Peu à peu les participants arrivent... Quelle n'est pas ma surprise en voyant arriver Pascale Weeks du blog C'est moi qui l'ai fait ! Je ne m'attendais pas à voir une pro des fourneaux à un cours de cuisine ... ou plutôt si mais en tant qu'intervenante, pas comme participante. Je suis un petit peu intimidée mais Pascale est vraiment adorable et n'est pas là pour nous impressionner mais comme nous pour apprendre et s'inspirer de cette journée d'improvisations culinaires.
Nous attendons toujours Charles Soussin, notre professeur de cuisine du jour, qui a un peu de mal à se garer. Anne nous explique le principe pendant ce temps là: l'idée est de se mettre par deux et avec un budget de 12 euros chacun (donc 24 euros pour un binôme), d'acheter de quoi composer deux bouchées salées et une sucrée pour un pique nique. Nous sommes tous un peu déroutés : nous nous attendions à être épatées par les idées du chef pour un pique nique gourmand et nous voilà à devoir réfléchir à ce que nous pourrions faire nous même. Pascale commence déjà à réfléchir autour du thon. Je passe en revue quelques idées (gazpacho, bricks au fromage, tzatziki, etc) mais rien à faire : je n'ai pas envie de faire des classiques que je connais par cœur, j'ai envie de découvrir de nouvelles recettes ...
11h15 : Charles Soussin arrive. Nous voilà donc tous réunis... et tous d'accord pour changer les modalités de la journée : nous ferons le marché tous ensemble, choisirons des produits un peu au gré des envies de chacun (en privilégiant les fruits et légumes de saison et les produits français de préférence), puis nous improviserons des recettes avec ces produits. Avec 12 euros par personne nous devrions pouvoir vraiment nous faire plaisir.
Nous suivons donc Charles Soussin à l'intérieur du Marché St Quentin. direction le primeur donc. Nous achetons 2kg de cerises de deux variétés différentes(10€), un melon (7€), des abricots, des pêches plates (encore une dizaine d'euros), des fèves, des petits pois et des artichauts (13€). Pascale se dirige à la poissonnerie et prends du thon. L'argent file à toute vitesse. En 5 mn nous avons déjà dépensé une petite fortune.
Nous faisons plusieurs fois le tour du marché à la recherche des produits les plus frais. A la fromagerie, nous prenons du Salers et du fromage de chèvre frais. Petit à petit on sent que les idées commencent à prendre forme dans la tête de Charles Soussin. Pour ma part j'ai l'impression que nous n'arriverons jamais à faire quelque chose de cohérent avec tout ce que nous prenons. J'essaye d'imaginer mais je suis peu inspirée. J'ai encore du mal à dépasser certains clivages : le melon c'est pour l'entrée, les pêches pour le dessert, les petits pois avec un plat de viande, le fenouil braisé... Mais j'ai l'impression que tous ces produits finalement si familiers ne donneront rien de surprenant ou d'innovant. Pendant que j'essaye d'imaginer comment nous allons mettre en valeur ces produits, nous poursuivons. Nous achetons une volaille. Chez un deuxième primeur nous achetons des fraises. Chez un troisième du fenouil et du radis noir. Puis retournons chez le premier primeur acheter des nèfles. Chez un quatrième,des haricots beurre. Comme il nous reste une dizaine d'euros, nous refaisons un petit tour de marché ... le chef craque pour des sardines. En une demie heure, nous aurons donc dépensé près de 110 euros ... de quoi improviser un pique nique pour 15 personnes. Nous repartons, direction la Cuisine Fraich'Attitude. Au passage, je discute un peu avec Pascale : de son blog (évidemment), de sa dernière participation en tant qu'élève à Cuisine Fraich'Attitude, de sa dernière participation en tant qu'intervenante...
Arrivés dans la cuisine, nous plaçons tous les ingrédients sur le table puis Charles Soussin prend les choses en main. En tenant compte de nos avis, il commence à constituer des associations : le poulet avec les haricots et les petits pois, les sardines avec les fèves etc.
Première étape : préparer la volaille. Charles Soussin nous montre donc comment couper la tête, les pâtes, vider la volaille, séparer les ailes, les cuisses, le blanc. Très intéressant mais franchement vu l'énergie qu'il a dû employer avec du matériel de qualité, je crois que je préfère demander à mon boucher de le faire pour moi. Deuxième leçon : comment écailler les sardines et lever les filets. A partir de là nous nous répartissons les tâches : un atelier dessert, un atelier fromage, un atelier poisson, un atelier viande. Nous tournons chacun notre tour dans les différents ateliers mais suivons rarement l'ensemble d'une recette de A à Z. Du coup nous posons sans cesse les mêmes questions : "tu as mis quoi là dedans ? et faut que ça cuise combien de temps" etc. De temps en temps nous nous arrêtons pour écouter Charles Soussin nous donner des précisions sur un produit ou sur une technique. Le temps file à toute vitesse. J'ai l'impression que cela fait à peine quelques minutes que nous avons commencé et déjà nous dressons les assiettes. Nous prenons aussi des photos de nos réalisations.
Vers 14h tout est prêt. Nous nous installons dans la cour ombragée pour un petit pique nique. Nous allons enfin pouvoir savourer nos préparations :
  • Fromage de chèvre sur un "toast" de radis noir, artichaut
  • Sardines marinées, aux fèves et au Salers
  • Thon mi-cuit au sésame sur une pêche plate à l'huile d'olive et à la fleur de thym, agrémenté d'un tartare de fenouil
  • Poulet au curcuma, accompagné de haricots beurre, de petits pois et d'une salade de roquette
  • Tartare d'abricots et de nèfles à la fleur de thym
  • Cocktail de cerises aux épices

artichautpoulet_curcumaharicots











melon_fraises


chevre_radis_noir_artichautsardines_feves_salersthon_mi_cuit












poulet_curcuma


tartare_abricots_neflescerisesdessert










D'un côté nous sommes fiers de nos réalisations. Il faut avouer que pour un pique nique c'est quand même exceptionnel, coloré et savoureux, et que l'ensemble de nos préparations ne détonneraient pas sur une carte de restaurant. Mais d'un autre côté je ne peux m'empêcher de penser que nous serions très loin de ce résultat sans Charles Soussin. Le véritable talent se situe justement dans ce travail autour des produits qui fait qu'avec des ingrédients simples et des recettes accessibles à tous, on crée un régal pour les yeux et pour la bouche. C'est tout un art d'associer les produits entre eux, de marier des textures différentes, de jouer avec les épices pour accentuer les couleurs d'un plat, rehausser sa saveur ou mettre en avant un aliment plutôt qu'un autre. Nous avons fait le plein de vitamines et de fraicheur, sans même nous en rendre compte... Qui a dit que les légumes étaient ennuyeux et insipides ?
Je crois que si je devais retenir une chose de ce cours c'est vraiment ça : oser des associations qui ne semblent pas forcément aller de soi et jouer avec les épices et les aromates, qui n'ont pas leur pareil pour réveiller un plat.

Le repas tire à sa fin. Nous débarrassons la table puis retournons en cuisine. Je ne sais plus pour quelle raison (peut être la Semaine Fraich'Attitude) il reste d'importantes quantités de fruits et légumes dans les frigos de Cuisine Fraich'Attitude, qu'il faut consommer rapidement. Anne nous propose d'en emmener chez nous ainsi que les quelques restes de ce midi. Il y a des pommes de terre, des poireaux, des courgettes, des tomates, des carottes, 1 ananas, 3 fenouils, 1 melon, des fraises, des cerises, des poires, des pommes, des citrons, du persil... Nous repartons donc chacun avec un petit sac rempli de fruits et légumes. De quoi clôturer la journée en beauté et vite mettre en application les conseils et recettes de Charles Soussin.
Si je résume en une journée (et pour 12 euros), j'ai eu un cours de cuisine où j'ai appris à choisir les produits, à les préparer (volaille et sardines), à les cuisiner (7 recettes tout de même) ; j'ai pu déguster un menu de chef ; j'ai passé un agréable moment dans un jardin à pique niquer ; j'ai ramené 4kg de fruits et légumes à la maison et j'ai fait la connaissance de Pascale. Plutôt pas mal. On recommence quand ?

3 commentaires:

pascale a dit…

Merci beaucoup pour ton billet qui me rappelle des super souvenirs de cette journée d'hier. A très bientôt j'espère.

Papilles et Pupilles a dit…

Ca avit l'air super !

Ninnie a dit…

Ça me donne très hâte à mon cours! Et j'aurai le même professeur!